Expliqué par Benjamin Michel

 » Ce travail sur bois est le fruit d’une réflexion menée avec d’autres pour illustrer la synodalité. Il fait suite à l’invitation lancée dans la dernière Infolettre. Sur un support rectangulaire de 20 de cm environ, en bois d’aubépine en référence à la couronne d’épines du Christ, offre une assise au travail de synodalité, un socle commun. Quatre demis cercles en bois de chêne : morceaux de bois collés dont deux sont couchés et proches de deux autres debout se faisant face, permet une réflexion sur le dialogue. En vision de face, une forme de croix apparait. Une fois plus l’idée de deux personnes dialoguant est suscitée. L’ensemble des morceaux laissent passer la lumière, et cette idée aussi nous a beaucoup plus. »

Chacun y entendra le message qu’il souhaite. Comme par exemple ici :

« J’y vois la somme de plusieurs idées teintées par des personnalités différentes. Un socle commun pour un travail en collégialité. Qui dit Synode, dit temps, dit réflexions, dit mise en commun et acceptation des idées des uns et des autres… C’est aussi, savoir arrondir les angles, accepter nos différences. Faire Eglise ! « 

Si vous aussi, vous souhaitez vous exprimer, laissez-nous votre commentaire :

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑