« La gratitude »…

Un chemin de conversion.

« Voici la façon toute naturelle dont le thème sur la gratitude s’est imposé progressivement à moi :

Il y a quelques temps lorsque j’accomplissais des gestes quotidiens comme étendre le linge, je disais merci d’être en capacité physique le faire. Lorsque j’achetais des légumes au marché, je disais merci d’être en capacité financière.

Après ces prises de conscience progressives, ces mercis se sont transformés en gratitude. Je pouvais dire : « Je te loue et te rends grâce. Cette louange est devenue une prière.

Gratitude et louange se nourrissent l’une et l’autre. Cercle vertueux : la gratitude se traduit en louange, la louange fait grandir la gratitude.

Son impact se traduit pour moi par une plus grande ouverture du cœur au quotidien. C’est un chemin d’émerveillement. Cela me permet de maintenir ma fidélité dans la relation à Dieu.

Alors, si vous me demandez : Sous quelle forme sera dispensée la formation ?

Exercices avec des questionnements, partage, références bibliques, puisque c’est un apprentissage. »

Sylvie Riou


Sylvie Riou, 62 ans, mariée, maman, retraitée depuis février 2021 a été formatrice en relation d’aide à l’ile de la Réunion pendant 20 ans pour un « public » sanitaire et social.

Formée à l’accompagnement spirituel Ignatien à Vanosc, elle réside à St Félicien (Ardèche).

Les textes bibliques ont une haute importance dans sa vie notamment celui de l’Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc, chapitre 17, versets 11 à 19 :

« Jésus, se rendant à Jérusalem, passait entre la Samarie et la Galilée. Comme il entrait dans un village, dix lépreux vinrent à sa rencontre. Se tenant à distance, ils élevèrent la voix, et dirent : Jésus, maître, aie pitié de nous ! Dès qu’il les eut vus, il leur dit : Allez-vous montrer aux sacrificateurs. Et, pendant qu’ils y allaient, il arriva qu’ils furent guéris. L’un deux, se voyant guéri, revint sur ses pas, glorifiant Dieu à haute voix. Il tomba sur sa face aux pieds de Jésus, et lui rendit grâces. C’était un Samaritain. Jésus, prenant la parole, dit : Les dix n’ont-ils pas été guéris ? Et les neuf autres, où sont-ils ? Ne s’est-il trouvé que cet étranger pour revenir et donner gloire à Dieu ? Puis il lui dit : Lève-toi, va ; ta foi t’a sauvé. »

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑